La Biennale

Out of the Box – Biennale des Arts inclusifs revient pour sa troisième édition du 6 au 11 juin 2017. Une semaine durant, elle fédère des lieux culturels genevois autour d’une programmation d’arts inclusifs, à savoir, des productions artistiques caractérisées par l’inclusion d’artistes avec un handicap. Unique en Suisse romande, cette manifestation a pour but de repenser la relation entre l’art et le handicap. Réfléchir « out of the box » c’est briser les limites imposées par nos héritages culturels et considérer le handicap non comme un déficit, mais comme une valeur ajoutée à l’art de notre temps.  Grâce à ses nombreux partenaires, la Biennale relève le défi d’ouvrir de nouvelles perspectives et propose une programmation à la fois locale et internationale alliant théâtre, danse, cinéma et arts plastiques.
Out of the Box bénéficie du soutien de la Ville et de l’État de Genève, de la Loterie Romande, du Pour-cent culturel Migros, de la Fondation Alta Mane, de la Fondation Ernst Göhner et d’une fondation privée genevoise.
En parallèle aux événements programmés par l’équipe de la Biennale, la section Around the Box fédère d’autres initiatives en lien avec l’art et le handicap portées par différents organismes.

Programme Biennale Out of the Box 2017

LA DIRECTION ARTISTIQUE

Uma Arnese est chorégraphe, metteure en scène et formatrice d’adultes, diplômée de la section Danse du Conservatoire de Genève et de l’Ecole de théâtre Serge Martin. Depuis 2005, elle intègre dans ses créations scéniques des artistes en situation de handicap, d’abord pour la compagnie Teatro Danz’Abile (qu’elle a fondée à Lugano), ensuite pour la compagnie Dansehabile (Genève), qu’elle dirige de 2009 à 2015. L’une de ses créations, « Alice au pays des Quantas », lui a valu le Prix Coop Culture 2007. Elle enseigne le théâtre, la danse, la danse-thérapie et la danse créative à des groupes d’enfants, d’adultes, de personnes avec différents handicaps et de patients psychiatriques, en mélangeant des techniques artistiques avec ses propres méthodes et approches pédagogiques développées au fil des années.  En outre, elle collabore et s’occupe de la gestion de divers évènements culturels. En 2015 elle fonde à Genève l’association et la compagnie Artumana, dont le but est celui de promouvoir les arts en tant que vecteurs de valeurs humaines et sociales.

Teresa Maranzano est historienne de l’art et commissaire d’exposition, diplômée en Lettres et en Gestion culturelle. Son parcours l’amène depuis de nombreuses années à promouvoir des artistes en situation de marginalité sociale, activité qu’elle déploie à travers des expositions, des publications, des conférences et des projets visant à créer des ponts entre le monde de l’art et celui du social. Après avoir mené des recherches auprès de la Collection de l’Art Brut à Lausanne, elle a dirigé pendant neuf ans un atelier de peinture dans un asile psychiatrique en Italie. Depuis 2010 elle travaille pour l’association ASA – Handicap mental comme chargée du projet Mir’arts, dont le but est de faire reconnaître des artistes avec une déficience intellectuelle actifs en Suisse romande et outre Sarine. Elle préside en outre l’association Atelier Pilote qu’elle a contribué à fonder.

Nicole Reimann est historienne de l’art, spécialisée dans le domaine de l’art et du handicap et curatrice d’expositions d’art singulier. En tant qu’animatrice à la Fondation Cap Loisirs elle œuvre au développement du secteur Activités Culturelles. En 2011 elle participe à la création de l’espace34, lieu culturel de Cap Loisirs, dont elle devient la responsable. En plus d’y programmer des expositions et des concerts, elle organise des ateliers et des workshops ouverts au public. Dédié à la valorisation des artistes en situation de handicap, l’espace34 favorise les projets qui questionnent les normes et développe des collaborations avec de nombreuses institutions culturelles à Genève et à l’étranger.

Florence Terki est historienne de l’art, titulaire d’un double Master en conservation et restauration des œuvres d’art du XXe siècle et en Droit international et communautaire de l’Université de Montpellier et Rome. En 2005, elle créée l’association ZigZart et gagne en 2009 le concours de la Ville de Genève pour la scène de la promenade du Pin durant la Fête de la Musique, grâce à la création d’un plancher vibrant permettant l’accessibilité de la fête aux personnes sourdes et malentendantes. En charge de projets culturels internationaux d’envergure, elle travaille au Centre culturel français de Jakarta, en Indonésie, et à l’Institut français de Rabat, au Maroc. Elle est intervenue en tant que médiateur-producteur pour le programme Nouveaux commanditaires de la Fondation de France et au Bureau des Compétences et désirs, à Marseille. Après avoir enseigné l’art contemporain à l’Ecole d’Architecture et à l’Université de Montpellier III, elle travaille actuellement à la Comédie de Genève en tant que chargée de projet.

L’association

La Biennale est gérée et représentée par l’association Out of the Box, dont le siège est à Genève. Son comité, présidé par Florence Terki, est composé d’un représentant de quatre organismes : les associations Artumana, ASA-Handicap mental, ZigZart, et la Fondation Cap Loisirs.
L’association a pour buts :
– de promouvoir Out the Box – Biennale des Arts Inclusifs, manifestation qui a lieu tous les deux ans à Genève, et qui réunit divers partenaires culturels genevois afin de proposer des évènements d’arts « inclusifs » (qui impliquent la participation d’artistes avec ou sans handicap) tels que : la danse, le théâtre, les arts plastiques, le cinéma ainsi que des journées/ateliers/colloques de réflexion et de formation dans ce domaine.
– d’assurer la coordination et l’organisation de la manifestation
– de représenter les organisateurs de cette manifestation auprès des autorités et des partenaires publics, artistiques, sociaux, financiers ou autres organismes
(Art. 2 des Statuts)