Archive - Édition 2015

théâtre

De quoi tenir jusqu’à l’ombre

Compagnie de l'Oiseau Mouche, mise en scène par Christian Rizzo.

Édition 2015

La Comédie de Genève

Le spectacle chorégraphique De quoi tenir jusqu’à l’ombre est une œuvre appréhendable par un public non voyant et par tout type de public grâce à un procédé innovant d’audiodescription. L’enjeu est de décrire, de traduire par des mots, des mouvements et des gestes une situation afin que le public accède à des sensations, à sa perception et à un imaginaire propre du corps dansant. Ce travail amène à considérer l’œuvre comme une image en mouvement. Au-delà d’un compte rendu des mouvements et des déplacements, il s’agit de transmettre les états du corps et les intentions de la danse pour toucher la sensibilité du public. C’est un travail de décryptage et de traduction du message de l’image.
De quoi tenir jusqu’à l’ombre est le résultat d’une commande de la Fédération des Amis des Musées qui a souhaité mettre en place un projet interrogeant le regard porté par la société sur le handicap visuel en particulier. La commande a été confiée à Christian Rizzo, chorégraphe, scénographe, metteur en scène et artiste visuel français. Il a souhaité travailler avec les comédiens de la Compagnie de l’Oiseau-Mouche sur les thèmes qui traversent son oeuvres : la présence du corps, la perception de l’espace, la tension entre le visible et l’invisible, la rencontre de l’autre et le doute. Son travail est fait de passerelles entre les différents domaines de la création contemporaine et ses oeuvres chorégraphiques entretiennent des affinités esthétiques et conceptuelles évidentes avec la scène de l’art contemporain. Chez Christian Rizzo le rapport au mouvement n’est pas seulement lié au corps, il est également lié à l’espace.
« Il y a ce que l’on voit, il y a ce que l’on perçoit, il y a ce que l’on ne voit pas. Quelques pistes pour un lent fondu au noir. Quelques sensations, de quoi tenir jusqu’à l’ombre (…) Je demande au public de prendre le temps de regarder comme on reçoit un cadeau» Christian Rizzo.

La Compagnie de l’Oiseau-Mouche est une troupe permanente qui compte vingt-trois comédiens professionnels, tous en situation de handicap mental. Elle est née en 1978, et demeure un projet unique en France. La troupe, inclassable et singulière, est devenue professionnelle en 1981 en créant le premier Centre d’Aide par le Travail artistique de France.

En 33 ans, la compagnie a surpassé les objectifs initiaux fixés lors de sa création. À ce jour, le répertoire de la compagnie compte trente-neuf spectacles. Plus de mille quatre cents représentations ont été données en France, Italie, Allemagne, Suisse, Espagne, Canada et même au Pérou !

Avec Marie-Claire AlpérineDavid AmelotFrédéric Foulon, Hervé Lemeunier et Chantal Esso
Création lumière Caty Olive
Musique originale Cercueil
Collaboration artistique et réalisation vidéo Sophie Laly
Régie générale et lumière Frédéric Notteau
Régie son Gilles Gauvin Simon Masson
Audiodescription Valérie Castan
Conception Christian Rizzo pour la Compagnie de l’Oiseau-Mouche

Production Compagnie de l’Oiseau-Mouche. Coproduction l’association fragileartconnexion, dans le cadre de l’action « Nouveaux Commanditaires » proposée par la Fondation de France, Opéra de Lille.

Mesure d’accessibilité : Audiodescription pour  le public mal et non voyant par Valérie Castan, danseuse.
Médiation : 
17h30 Visite tactile du décor avant le spectacle. Pour les personnes aveugles et malvoyantes.
« Bord de scène » après le spectacle. Pour tous les publics.

Réservation possible par téléphone au 022 320 50 01, par email à billetterie@comedie.ch ou via le site http://www.comedie.ch/pages/contact.

Photographie Frédéric Iovino